Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 30 Mars 2016

Le Brésil se mobilise contre le Zika



Depuis plusieurs mois, l'Amérique latine est touchée par le virus Zika, maladie transmise par les moustiques dont les symptômes sont le plus souvent de type grippal (fièvre, maux de tête, courbatures) avec des éruptions cutanées. Le Brésil, où de nombreux cas ont été observés, se mobile contre la maladie.



DR CDC-Gathany
DR CDC-Gathany
Embratur, l’Institut Brésilien du Tourisme, assure que "Les touristes du monde entier ayant pour intention de voyager au Brésil peuvent désormais confirmer leur voyage". Il ajoute: "Le pays est pleinement engagé dans la lutte contre Aedes aegypti, une espèce de moustique vecteur du virus Zika, et coordonne ses efforts à l’international pour mener des études scientifiques". Le secteur du tourisme brésilien intensifie ses actions auprès du gouvernement fédéral en mettant l'accent sur les établissements et les attractions touristiques, à travers notamment des formations et des routines d'inspection.
 
L'organisme précise: "À ce jour, les voyageurs ayant annulé leur voyage étaient peu nombreux, la cause étant principalement liée aux femmes enceintes. Le flux de communication avec les opérateurs, les agents de voyages et les partenaires internationaux ont également reçu des renforts, pour comprendre le comportement des consommateurs sur chaque marché. Ainsi, l’Institut Brésilien du Tourisme aide les voyageurs à se sentir en sécurité lorsqu’ils se rendent au Brésil".
 
L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et l'Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) ne recommandent pas de restrictions de voyage pour les zones touchées par le virus Zika, mais juste un soin particulier pour les femmes enceintes. Quelle que soit la destination ou le but du voyage, les touristes doivent prendre des mesures de base pour renforcer la protection contre les moustiques, en utilisant notamment un insectifuge, en gardant les portes et les fenêtres fermées, en portant si possible des pantalons et chemise à manches longues.

Embratur, l’Institut Brésilien du Tourisme, rappelle: "Si l'apparition des symptômes de la maladie est observée, le Brésil offre un système de santé publique qui intègre les soins gratuits".

Un outil web, mis au point par le Pr Daniel Camus, spécialiste des maladies infectieuses et consultant vaccination de la direction générale de l’Institut Pasteur de Lille, permet aux voyageurs d'affaires d'évaluer le risque d'avoir été infecté au cours d'un séjour