Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Le Cohor redistribue 1872 slots à Orly


Le Cohor a révélé, le 18 janvier 2013, que certaines compagnies avaient restitué les créneaux horaires qui leur avaient été confiés sur l’aéroport de Paris Orly. Le coordonnateur de la plate-forme du sud de Paris a ainsi constitué un «pool» de 1872 slots qui ont été redistribués à partir des demandes déposées par les transporteurs aériens pour la saison aéronautique d’été 2013 et restant en liste d’attente.



STROPPA, Philippe - Studio Pons
STROPPA, Philippe - Studio Pons
Chargé de gérer les créneaux de décollage et d'atterrissage, le Cohor précise que les demandes pour lesquelles les compagnies ont demandé à bénéficier du statut de nouvel arrivant et remplissant les conditions requises sont : EasyJet Suisse (1vol quotidien vers Hambourg), Denim Air (2 vols hebdomadaires vers Kristiansand), Norwegian (1 vol quotidien vers Stockholm Arlanda), FlyNiki (2 vols quotidiens vers Vienne), Vueling (3 vols hebdomadaires vers Malte et 1 vol hebdomadaire vers Asturias) et Sata International (1 vol hebdomadaire vers Funchal).

Le "pool" de créneaux disponibles a été réparti comme suit
Au titre de nouvel arrivant (936 créneaux horaires) :
• Norwegian (728 créneaux horaires): 1 vol quotidien vers Stockholm Arlanda
• Vueling (104 créneaux horaires) : 1 vol hebdomadaire vers Asturias
• Sata International (104 créneaux horaires) : 1 vol hebdomadaire vers Funchal

Au titre de non nouvel arrivant (936 créneaux horaires):
• Aigle Azur (312 créneaux horaires): l’équivalent de 3 vols hebdomadaires
• Vueling : (208 créneaux horaires) : l’équivalent de 2 vols hebdomadaires
• Air Algérie : (104 créneaux horaires) : l’équivalent d’un vol hebdomadaire
• Air Portugal : (60 créneaux horaires) : un vol hebdomadaire en saison d’été
• Air Corsica: (252 créneaux horaires)

Ce " pool " de créneaux horaires a été attribué sur la base des demandes formulées pour la saison aéronautique d’été 2013 (S13). Néanmoins, les compagnies qui ont reçu ces nouveaux slots sur une base annuelle pourront, si elles le souhaitent, débuter les dessertes dès la saison d’hiver 2012-2013 en cours.