Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 2 Février 2011

Le Comité Central d'Entreprise d'Air France pourrait vivre ses dernières heures



Selon le Figaro du 1er février, le CCE d'Air France serait encore en très forte difficultés financières avec peu d'issues possibles. Une phrase résume à elle seule la situation : "Avec une masse salariale de 19 millions d’euros, le CCE d’Air France dépense aujourd’hui 29 millions d’euros pour en redistribuer 10 aux salariés de la compagnie".



Le Comité Central d'Entreprise d'Air France pourrait vivre ses dernières heures
Malgré un communiqué optimiste du nouveau bureau en décembre dernier, et une bataille syndicale féroce sur l'avenir du CCE, il faudrait trouver d'urgence 15 millions d'euros pour faire face au déficit et 7 millions pour payer " les acomptes des vacances des salariés ainsi que les colonies de leurs enfants". Et malgré ces investissements, il n'est pas certain que l'avenir du CCE soit assuré. Selon la CFDT, citée par le Figaro, sur les 42 millions d’euros de subventions versés par la compagnie à son CCE, dix seulement sont «redistribués au personnel d’Air France». Seule solution pour la remise à plat de l'institution : le licenciement d'une partie du personnel, la revente d'une partie du patrimoine et le retour à une évidente entente sociale nécessaire à la relance du CCE.