Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Le Figaro chercherait-il à se réconcilier avec Air France ?


Le Figaro essayerait de calmer Air France, fâchée par la publication d'articles sur le crash Rio-Paris. C'est l'hypothèse du Nouvel Observateur lorsque celui-ci a remarqué le black-out du journal sur la diffusion du documentaire "Air France en quête de sécurité" pourtant réalisé par un collaborateur du Figaro.



Le Figaro chercherait-il à se réconcilier avec Air France ?
Le 25 septembre, France 5 diffusait "Air France en quête de sécurité" un documentaire qui dévoile les coulisses de la sécurité de la compagnie aérienne, réalisé par Fabrice Amedeo, un collaborateur du Figaro. Généralement dans la presse, il est plutôt coutume de soutenir le travail de ses journalistes en faisant un peu de promo. Mais là, comme l’a fait remarquer le Nouvel Obs, silence total dans les pages du quotidien, même pas une brève. Il n’en fallait pas plus pour que le magazine se penche sur la question. Pour lui, le Figaro chercherait à ménager la compagnie aérienne pour calmer les tensions nées au début du mois lorsque le journal a publié des scoops sur l’accident Rio-Paris. Les raisons qui pourraient se cacher derrière cette politique du silence : les 9,8 millions d’exemplaires distribués à bord des avions et également le budget publicité d’Air France. Liberté de la presse contre manne financière, l’équation n’est pas toujours simple.