Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Le London City Airport a un nouveau propriétaire


Le nouveau propriétaire du London City Airport est connu: l'appel d'offres a été remporté par un consortium canado-kowetien qui a déboursé, a priori, 2 milliards de livres pour le reprendre à son actuel propriétaire, américain.



London City Airport DR Zwart - Wikipedia
London City Airport DR Zwart - Wikipedia
L'aéroport de London City a été racheté par un consortium canado-kowétien composé du fonds de pension canadien Ontario Teachers Pension Fund, du fond d'investissement canadien Alberta Investment Management Corporation, du fonds de pension canadien OMERS, du fonds de pension des enseignants de l'Ontario (Canada) et de Wren House, une société de l'Autorité d'Investissement du Koweït. Pas de levée de bouclier sur le principe, puisque l'aéroport était déjà détenu par un autre fond de pension, l'américain Global Infrastructure Partners (GIP). Il reste le prix de l'opération, qui n'a pas été révélé officiellement. Le Financial Times assure que la vente a bien atteint les 2 milliards de livres décriés par British Airways, CityJet et Flybe, qui craignent une hausse brutale des taxes d'atterrissage et de décollage.

La plate-forme, située au cœur de Londres, avait des arguments solides pour attirer les acheteurs malgré sous prix de vente très élevé. Le nombre de passagers a doublé en 10 ans pour atteindre un nouveau record : 4,3 millions en 2015.