Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Le Narita International Airport désigné meilleur aéroport du monde


Les services sont de plus en plus appréciés dans les aéroports et celui de Narita, à Tokyo, vient de remporter une belle récompense pour ses efforts: il a été désigné meilleur aéroport du monde par le site eDreams, qui a jugé les installations dont le trafic est supérieur à 10 millions de passagers selon plusieurs critères : design & architecture, décoration, restaurants, boutiques, activités de relaxation, sportives ou ludiques, les services à la clientèle ou encore l’ambiance des terminaux. Les 3 plates-formes françaises citées dans cette étude annuelle, se trouvent dans le top 10 des pires aéroports.



Les hubs asiatiques séduisent les passagers. Le Narita International Airport remporte tous les suffrages et se positionne pour l’année 2013 au premier rang du classement des «Meilleurs Aéroports au Monde». La salle de jeux pour enfants, les nurseries et les nombreuses boutiques de cosmétiques, de bijoux ou encore de vêtements ont, semble-t-il, été particulièrement appréciés par les sondés. Respectivement à la 2e et 3e place du classement des meilleures plates-formes du monde, le Changi Airport (Singapour) s’est distingué par sa modernité et ses 5 jardins et le Suvarnabhumi Airport (Bangkok) par son architecture lumineuse et réussie. Le Vieux Continent marque des points avec les aéroports de Hambourg et de Stockholm. Le tarmac d’Amsterdam Schiphol continue sa progression et gagne 2 places par rapport à 2012 en se positionnant aujourd’hui au 8e rang. A noter, le Helsinki-Vantaa Airport qui fait cette année son entrée dans la catégorie globale des meilleurs aéroports au monde se classe directement dans le Top 10.

Meilleur shopping : Hong kong Airport
Le Hong Kong International Airport est considéré comme le meilleur aéroport au monde pour faire du shopping. Avec ses 250 boutiques, c’est The place to be pour les fashionistas en quête des dernières pièces tendances, les amateurs de montres et de bijoux ou les mordus de produits haute technologie. En outre, il propose aussi d'un centre de découverte de l'aviation, une salle de cinéma 4D ou encore un parcours de golf. Le Dubaï International Airport – avec ses 5 400m² d’espaces commerciaux et ses nombreux magasins ouverts jour et nuit, 7 jours sur 7 – obtient la deuxième place. Le Changi Airport qui dispose de 300 boutiques, monte sur la 3eme marche du classement.

Meilleure restauration : Hong Kong International Airport
Le Hong Kong International Airport est une nouvelle fois distingué. L’étude le met en tête de la catégorie «Restauration». A disposition des voyageurs : cuisine locale mais aussi italienne, thaï, américaine, japonaise, vietnamienne, coréenne… On remarque une très forte progression des pistes d’Hambourg. Elles sont passées de la 10ème position en 2012 à la 2ème place de cette catégorie en 2013. 3 catégories et 3 podiums distincts pour le Changi Airport qui complète ce Top 3, grâce notamment à ses 12 restaurants, ses 5 bars, ses 44 cafétérias et sa cuisine végétarienne.

Meilleur «Aeroports Lounge» : Changi Airport
Carton plein pour le Changi Airport. Chargeurs de téléphones portables, fontaines à eau, fauteuils relaxants, le tout mis gracieusement à la disposition des voyageurs… La plate-forme de Singapour a encore une fois séduit les passagers. Les 2e et 3e places reviennent au Hong Kong International Airport et au Hamburg Airport. Le tarmac de Dublin est quatrième. L’étude remarque également que le Franz Josef Strauß Airport, classé 5e, est idéal pour les escales de longue durée. L’installation offre aux voyageurs des Napcab sleeping cabins : des cabines de 4m² pour dormir et disposant entre autre d’un lit, d’un bureau, de la climatisation, d’un accès à Internet et d’une télévision…

Aéroport le moins accueillant : Düsseldorf Weeze Airport
Düsseldorf Weeze Airport, un ancien aéroport militaire qui accueille maintenant le grand public, prend la tête du classement peu glorieux des installations les moins accueillantes. Le bâtiment est suivi par l’aéroport international de Rio de Janeiro. A la 3e place, les pistes de Nice Côte d’Azur pâtissent, selon l’étude, du nombre limité de services proposés aux passagers, que ce soit en termes de restauration, de shopping ou encore de relaxation. Les 4 et 5 eme marches sont tenues par le Jorge Chávez International Airport (Lima) et le Guarulhos – Governador André Franco Montoro (São Paulo). La plate-forme romaine Fiumicino se classe 6eme suivie de près par Newark et l’aéroport de New Delhi. Ce Top 10 des pires installations se clôture avec les deux tarmacs parisiens Orly et Roissy respectivement 9eme et 10eme.