Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 10 Octobre 2013

Le SNPL France ALPA juge l'adoption des nouvelles règles de temps de vol "irresponsable"



Malgré l’opposition de sa propre commission Transports et celle des syndicats des pilotes, le Parlement européen a adopté le 9 octobre 2013 les nouvelles règles d'utilisation des personnels navigants (FTL). Le SNPL France ALPA juge ce vote «irresponsable».



Le SNPL France ALPA juge l'adoption des nouvelles règles de temps de vol "irresponsable"
Pour le SNPL France ALPA «ce sont les millions de passagers transportés chaque année par les compagnies européennes qui sont les victimes de ce vote irresponsable». Le syndicat des pilotes français assure que le nouveau règlement autorise un «temps de vol de nuit déraisonnables, jusqu’à 12h30 alors que tous les experts s’accordent sur un maximum de 10h» mais également des «périodes d'astreinte pouvant amener un pilote à se poser ..... après 22h d'éveil». Sur ce point, l’Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA) à l’origine du texte ne fait pas le même calcul. Elle assure que les navigants ne pourront pas dépasser les 16 heures d’éveil, si l'astreinte est effectuée à l'aéroport.
Mais pour l’organisation syndicale des pilotes, «les parlementaires seront tenus pour responsables s’il devait survenir un accident mettant en cause la fatigue de l'équipage». Elle conclut donc que «ce vote, qui va à l'encontre de l'avis de la commission des transports du Parlement européen, est une victoire de l'affairisme et des intérêts mercantiles aux dépends de la sécurité des passagers et du bon sens».