Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Le SNPL de Regional réagit à la création de HOP !


On le sait, c'est à Régional que l'opposition à HOP! est la plus forte. En adressant aux médias un communiqué analysant les conséquences du projet sur la compagnie, le SNPL de Régional constate que cette décision marque incontestablement un tournant.



Le SNPL de Regional réagit à la création de HOP !
Dès les premières lignes, le SNPL (Syndicat National des Pilotes de Lignes) de la compagnie Régional pose le problème : "Si nous sommes satisfaits qu'enfin Air France se décide à réagir pour contrer le déclin du court courrier régional face aux attaques socialement dévastatrices des low-cost et à l'évolution du marché, nous sommes néanmoins inquiets sur un certain nombre de points. En effet, la création de HOP ! c'est d'abord l'annonce de la suppression de 106 emplois de pilotes de ligne dans les filiales concernées !". Un chiffre confirmé par la direction. Et de poursuivre : "Le déploiement de HOP! s'accompagnera d'une redistribution sur le territoire français des moyens de production (les avions) des trois compagnies qui le composent et donc des pilotes. Or comment peut-on imaginer que HOP! puisse devenir une structure compétitive, alors que chacune des trois compagnies a des accords d'entreprise différents, empêchant de fait la mobilité inter-compagnies des pilotes, condition indispensable à la productivité recherchée".

C'est sans aucun doute la question forte des syndicats qui refusent pour l'heure de regarder la globalité du plan "transform 2015;. Et pour cause, nous précise un salarié de Régional : "La mise à plat des différentes conventions et accords d'entreprise ne permet pas une lecture apaisée des accords déjà signés". Pour le SNPL : "A ce jour, les Embraer 170 et 190 de Régional seront tous affrétés par Air France sur Roissy CDG, ce qui représente 55% de notre activité économique. Quelle sera la place dédiée à la '' Business Unit " Régional dans le Pole Régional Air France, si Air France fermait ses bases province et ramenait tous ses avions sur Roissy CDG ? D'autre part, la nouvelle compagnie HOP! qui est détenue à 100% par Air France, aura un endettement financier hors norme de 400% et un besoin de financement de 95 M€ pour les années 2013 à 2015 ! Qui assurera ces besoins ?"

Mais le SNPL de Régional veut aussi être positif et confirme que "Le syndicat saura être une force de propositions et de négociations si les Directions de Régional, de HOP! et d'Air France honorent enfin leurs signatures en menant à son terme le protocole de négociation signé en juin 2011. Nous souhaitons également que le Plan de Sauvegarde de l’Emploi soit négocié de manière régulière, conformément à la motion votée à l'unanimité par le Comité d'Entreprise le 7 janvier 2013, en y incluant pour les pilotes de Régional la possibilité d'être reclassés dans le Groupe AF".