Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Le SNPL dénonce la légion d'honneur du PDG de Qatar Airways


Le Président de la République, François Hollande, a remis la Légion d’Honneur à Akbar Al-Baker, le 5 juin 2015. L'attribution de cette distinction française au PDG de Qatar Airways au nom de «l’excellence des relations entre la France et l’Émirat» n'est pas du goût du SNPL France ALPA.



Croix de chevalier de la Légion d’honneur
Croix de chevalier de la Légion d’honneur
Le Syndicat de pilotes SNPL France ALPA estime que "Dans cette manœuvre, le Président de la République ouvre un boulevard de reconnaissance à celui qui ne cache pas, à la tête de Qatar Airways, ses intentions d’accéder plus largement aux aéroports français. Évidemment, il ne peut s’agir de contreparties officielles au contrat militaire, contreparties interdites par les règles internationales…". Dans son communiqué du 9 juin, le syndicat dénonce la "connivence du Gouvernement avec les compagnies du Golfe et l’absence totale de stratégie de l’État Français en matière de défense du pavillon du transport aérien français. Le transport aérien français représente pourtant une question de souveraineté nationale et pose celle de la place de l’économie de la France dans le monde".
Pour Érick Derivry, Président du SNPL France ALPA, "La concurrence est une excellente chose : elle dope le marché, elle baisse les prix, elle génère de la croissance et donc de l’emploi. Mais cette concurrence doit être loyale et se dérouler sur un terrain de jeu équitable". Le syndicat estima que ce n’est pas le cas dans la compétition qui s’est ouverte avec les compagnies du Golfe. "Dès lors, le SNPL France ALPA s’insurge de voir le Président de la République participer au marketing des dirigeants de ces compagnies et à leur pénétration dans le ciel français et européen, au détriment de tous les autres acteurs de l’économie".