Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 8 Septembre 2010

Le TGV Normandie passera par Caen, Cherbourg et Rouen



Le débat public ne débutera qu'à l'automne 2011 mais l'Etat vient de s'engager sur le tracé de la ligne nouvelle Paris-Normandie qui irriguera toute la Normandie puisque la ligne passera par les plus grandes villes: Caen, Cherbourg, Le Havre et Rouen.



L'annonce d'une ligne à Grande Vitesse entre Paris et le Havre, via Rouen avait été annoncée par le Président de la République, provoquant l'émoi du Conseil général de la Manche, demandant prolongation vers les villes de Caen et Cherbourg. Voeu exaucé: Dominique Bussereau, Secrétaire d’Etat chargé des Transports vient de confirmer par courrier au président du Conseil général concerné, Jean-François Le Grand, sa volonté d’organiser le débat public dès l’automne 2011. Le projet a été inscrit dans l’avant-projet du schéma national des infrastructures de transports (SNIT) au sein des opérations devant être engagées avant 2020.
"Ce projet global devra permettre d’atteindre l’ensemble des objectifs de desserte et de temps de parcours pour Rouen, Le Havre et Caen", écrit Dominique Bussereau. Réseau ferré de France (RFF) saisira la CNDP (Commission nationale du débat public) dès février 2011, sur la base d’un dossier simplifié.Le débat public pourra être engagé dès l’automne 2011. Il est cependant prévu de réaliser en priorité le ″tronc commun″ Mantes – La Défense.

Afin de préparer ces futurs débats, le Secrétaire d’Etat propose de créer, au bénéfice des grands acteurs des trois régions concernées, un lieu d’échanges et de mise en synergie de leurs initiatives. C’est ainsi qu’en lien avec le conseil de coordination interportuaire (présidé par M. Claude Gressier) et le comité de pilotage ferroviaire (présidé par M. Jean-Pierre Duport), un comité animé par M. Alain Lecomte (inspecteur général de l’administration du développement durable) sera créé pour traiter des questions du développement et de l’aménagement durable. Réunissant les services des grandes collectivités territoriales, des chambres de commerce et d’industrie et de l’Etat ainsi que les agences d’urbanisme, ce comité permettra de réunir et d’échanger sur les projets territoriaux ou économiques, de définir des travaux d’intérêt commun.