Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 20 Juin 2013

Le TGV vers le Finistère devra attendre "au mieux" 2030



Comme la ligne Clermont - Lyon, la liaison du Finistère ne devrait pas connaitre d'amélioration avant des lustres. La commission Mobilité 21 a classé l’aménagement d’une ligne à grande vitesse vers Quimper et Brest en "seconde priorité".



Le TGV vers le Finistère devra attendre "au mieux" 2030
La commission chargée de faire le tri dans le Schéma national des infrastructures de transport aurait classé le projet d’aménager une ligne à grande vitesse vers Quimper et Brest en "seconde priorité". Pour elle, la solution envisageant la réalisation de sections de lignes nouvelles «se traduit par un coût sans commune mesure avec les gains qui résulteraient du projet, en matière de temps de parcours». Ainsi la ligne serait reportée entre 2030 et 2050. En revanche, selon les informations obtenues par Ouest France «le désengorgement d’une soixante de kilomètres de voies ferrées à l’ouest de Paris, dans le Mantois, est classé "premières priorités" (d’ici à 2030)». Ce projet représente une enveloppe de 3 milliards d’euros. Les conclusions définitives de la commission Mobilité 21 seront remises au Premier ministre le 27 juin 2013.