Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Le Xinjiang renforce ses contrôles aux aéroports après un détournement d'avion


Les mesures de sécurité dans les 16 aéroports de la région chinoise autonome Ouïgoure du Xinjiang (nord-ouest du pays) ont été renforcées. Cette décision a été prise à la suite d'une tentative de détournement d’un avion Tianjin Airlines le 29 juin 2012.



Tianjin Airlines
Tianjin Airlines
Les voyageurs d’affaires qui transiteront dans un des 16 aéroports de cette région autonome chinoise, lieu de tensions communautaires, vont devoir - en plus d’enlever leurs chaussures et leur ceinture – ouvrir leur bouteille et leur bagage à main lors de leur passage à la frontière. Une attention toute particulière sera portée aux personnes handicapées se déplaçant à l’aide d’un appareil. Elles devront fournir un certificat médical pour le conserver à bord. Le gestionnaire des plates-formes a pris cette décision de renforcer les contrôles à la suite du détournement d’un appareil de la compagnie Tianjin Airline. Six hommes de la minorité ouïghoure ont en effet tenté de prendre le contrôle du vol Hotan-Urumqi, le 29 juin 2012, 10 minutes après son décollage, en transformant une béquille en arme. Les pirates de l’air ont été stoppés par l’équipage et des passagers lorsqu’ils ont voulu entrer dans le cockpit. La région est troublée par de nombreux incidents. Amnesty International a d’ailleurs dénoncé le 4 juillet 2012 la répression du gouvernement chinois envers cette population depuis les émeutes de 2009.