Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Le ciel français a repris des couleurs en janvier


Après des mois de novembre et décembre marqués par les attentats de Paris, le ciel français renoue avec la croissance en janvier. Le trafic passager a progressé de 1,9% malgré la grève du contrôle aérien du 26 janvier.



Le secteur intérieur a repris des couleurs et affiche en janvier une hausse de 1,4%. Il est porté par le dynamisme des liaisons touchant l’Outre-Mer (+6,1%) et plus particulièrement les Antilles (Paris-Fort de France +11,8%, Paris-Pointe à Pitre +11,8%, Fort de France-Pointe à Pitre +6,6%).
Le marché domestique métropolitain pour sa part, demeure stable (+0,1%). Toutefois, il présente des tendances contraires entre les liaisons de la capitale (-0,4%) et celles de province (+1,2%).

Le trafic international a grimpé de 2,1%. TendanCiel, réalisé par la DGAC, explique: "Comme lors des derniers mois, le marché est animé par l’Amérique (+4,5%), et plus précisément par l’Atlantique Nord (États-Unis +10,8%, Canada +10,3%). Premier pilier du trafic, l’Union européenne demeure également favorablement orientée (+2,8%) avec cependant des contrastes parmi les principaux partenaires (Espagne +8,1% mais Italie -2,3%)".

La zone Asie-Pacifique reste en retrait. Pour le second mois consécutif, elle enregistre un trafic négatif (-1,0%). Elle présente toutefois des écarts très accentués. Par exemple, la Chine atteint une croissance de 10,3% tandis que le Japon recule toujours fortement avec -20,2%.
Pour la première fois depuis septembre, l’Afrique affiche un taux de croissance positif (+0,7%).

Des aéroports performants
TendanCiel explique "La fréquentation des aéroports majeurs a évolué de manière plutôt favorable sur l’ensemble des plates-formes, à l’exception de Beauvais où l’activité chute de manière conséquente pour le troisième mois consécutif (-3,4%)". Paris renoue avec la croissance (+0,4% à CDG, +2,0% à Orly). En outre, Nantes (+8,2%), Bordeaux (+4,6%) et Bâle-Mulhouse (+4,1%) forment une fois de plus le podium des plus belles performances régionales du mois. 

Un peu moins de vols en retard
En janvier, les indicateurs relatifs au retard confirment leur amélioration : la proportion de vols retardés au départ de plus d’un quart d’heure est chuté à 21,8%, soit une diminution de 0,4 point. Le délai moyen s’établit à 12,5 minutes, en recul de 0,4 minute.