Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 14 Avril 2016

Le dossier PNR adopté par les députés européens



Il y a eu 5 ans de débats, de nombreuses pressions et plusieurs attentats, les députés européens ont finalement adopté la création et la transmission du dossier PNR dont il redoutait les effets sur la vie privée des passagers.



L'instauration du registre des données des passagers aériens (PNR) a finalement été adoptée ce jeudi 14 avril par les eurodéputés avec une large majorité: 461 voix pour, 179 contre, 9 abstentions. Le Parlement européen, réuni en séance plénière à Strasbourg, a donc suivi les demandes de la Commission européenne qui, depuis les attentats de Paris, était également soutenue par certains pays dont la France et l'Allemagne.

Le texte oblige les transporteurs aériens à communiquer des données sur leurs passagers (identité complète mais aussi dates de voyages, itinéraires) aux États européens concernés par un vol depuis ou vers un pays tiers. L'objectif est de détecter des profils suspects parmi les passagers, et certains députés depuis 2011 s'inquiétaient du manque de protection des données personnelles, en particulier des éléments aussi précis que les demandes de plateaux spéciaux pour cause de choix religieux ou questions de santé. Il appartiendra aux États membres d’alerter éventuellement d’autres pays. Ils pourront également demander le transfert des données PNR à d’autres pays, de leur propre initiative, dans le cadre d’une enquête.