Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Dimanche 27 Novembre 2011

Le fondateur d’EasyJet repart en guerre contre la direction



En février dernier, le fondateur d’EasyJet Stelios Haji-Ioannou, maintenant simple actionnaire de la compagnie, avait eu la tête du directeur de la low-cost. Selon le Sunday Telegraph, le milliardaire aurait mis en place un plan de bataille pour renouveler l’exploit. Il rencontre actuellement différents actionnaires importants pour les convaincre de le suivre.



Le fondateur d’EasyJet repart en guerre contre la direction
Toucher ses premiers dividendes n’aurait pas rendu le fondateur EasyJet, Stelios Haji-Ioannou, plus tendre envers la direction de la compagnie. Il se bat depuis plusieurs mois avec elle, critiquant sa gestion comme par exemple l’achat de nouveaux appareils sans l'approbation des actionnaires. Selon le Sunday Telegraph, Stelios Haji-Ioannou - qui déteint 37.4% des parts de l’entreprise - aurait prévu de voter contre certains directeurs non-exécutifs à la prochaine Assemblée générale de la low-cost en février 2012, et peut-être même tout le bureau. Le journal anglais détiendrait ces informations de la présentation que le milliardaire réalise devant d’autres investisseurs pour gagner leur soutien. Pendant cette réunion, il accuserait la directrice Carolyn McCall de suivre une "mauvaise stratégie pour devenir une compagnie aérienne de vacances". Il dit aussi qu'il est très préoccupé par la façon dont la société utilise les capitaux, c'est-à-dire en versement de primes. Par contre, il n’aurait pas renouvelé sa demande d’une augmentation des dividendes. Pour le Sunday Telegraph, il a rencontré au moins 10 actionnaires majeurs ce mois-ci… Une bataille loin d'être finie puisque le businessman a encore d’autres rendez-vous dans les semaines à venir. Ni EasyJet ni l'actionnaire turbulent n’ont commenté l’information.