Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 5 Novembre 2014

Le français est la seconde langue de la City de Londres



Quelle est la langue la plus parlée après l'anglais dans les différents quartiers de Londres ? Pour répondre plus facilement à cette question, le chercheur Olivier O'Brien du département de géographie d'University College London a eu l'idée de reporter les données du recensement de la population de 2011 sur une carte du métro londonien. Baptisée Tube Tongues, elle révèle que le français est la langue parlée la plus courante (après l'anglais) parmi les résidents du quartier d'affaires City of London.



Si le français est plus présent que le russe, l'allemand, le chinois ou encore l'italien sur toutes les stations du quartier de la City, la zone n'est pas bilingue pour autant. Le nombre de résidents parlant la langue de Molière ne dépasse jamais 4,3 %. La plus forte concentration de personnes parlant français se trouve en fait à South Kensington, avec 13,6 %.
Le travail du scientifique montre que la Turnpike Lane sur the Piccadilly line dans le nord-est de Londres est la ligne où on retrouve le plus de dialectes différents. Il a compté 16 langues parlées par plus de 1 % de la population.
Pour établir sa carte Tube Tongues, Olivier O'Brien a pris en compte les langues parlées par les personnes vivant dans un rayon de 200 mètres autour d'un arrêt du métro. Le rond de la station prend la couleur de la langue la plus représentée (après l'anglais). La taille du cercle traduit le pourcentage. Plus il est important, plus le rond sera grand.