Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Le gouvernement met la main à la poche pour réduire l’impact du transport aérien


Derrière les contrats mirobolants qui ont marqué l’actualité du 49ème salon du Bourget, d’autres projets avançaient pour en réduire l’impact sur l’environnement. Ainsi, les ministres de l’écologie et des transports prévoient une enveloppe de 12 millions d’euros pour soutenir les projets de recherche du Conseil pour la recherche aéronautique civile.



L’accord conclu à l’occasion du salon du Bourget doit faire avancer la recherche pour réduire l’impact du transport aérien pendant les prochaines années. Le Corac doit ainsi poursuivre sa mission, en développant notamment l’utilisation des bio-carburants, mise en évidence récemment par le 1er vol commercial effectué le 29 juin par KLM. Ces recherches se projettent à l’horizon 2015, et devront proposer une alternative fiable et durable, pour mettre en place un transport aérien plus propre. D’autres projets sont en cours, portés par le Corac, en rapport avec l’amélioration des moteurs ou encore des fuselages des appareils.