Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Le groupe espagnol Ferrovial est bien intéressé par les aéroports de Nice et Lyon


Les aéroports de Nice et Lyon – en voie de privatisation – attirent les convoitises. Parmi les noms des futurs prétendants, celui de Ferrovial a été avancé. Le groupe espagnol a confirmé son intérêt. Il détient déjà des parts dans les plates-formes d'Aberdeen ou encore Glasgow,



Le porte-parole du groupe Ferrovial a confirmé à l'AFP que l'entreprise envisageait de faire une offre pour les pistes de Nice et de Lyon. "Nous sommes intéressés par les aéroports de Nice et de Lyon", a-t-il expliqué. La holding espagnole attend maintenant de connaître les conditions de la privatisation des deux plates-formes du sud-est de la France. Elle avait également étudié le dossier de la privatisation de l'aéroport de Toulouse mais avait finalement renoncé à déposer un dossier.

En revanche, le gestionnaire d'installations aéroportuaires Aena, également interrogé par l'AFP, n'a pas souhaité communiquer sur son intérêt ou non pour les pistes françaises en vente.