Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Le nombre de bagages égarés a chuté de plus de 60% en 7 ans


La grande hantise des voyageurs d'affaires est de voir leur bagage enregistré perdu dans les méandres des aéroports. L'étude annuelle SITA 2015 Baggage Report va les rassurer: le nombre de valises égarées a diminué de 61,3 % depuis 2007. Cette amélioration des services est également une bonne nouvelle pour l'aérien. Elle a permis au secteur d'économiser 18 milliards de dollars.



Selon SITA 2015 Baggage Report, 7,3 bagages pour 1000 passagers ont été égarés en 2014. Cela représente une amélioration de 61,3 % par rapport à son moins bon score de 18,88 sacs perdus pour 1000 passagers observé en 2007. Ce résultat est d'autant plus encourageant que le nombre de voyageurs a, en parallèle, progressé toutes ces années pour atteindre 3,3 millions de passagers en 2014.
Toutefois, l'année dernière a été un moins bon cru que 2013 où le taux de valises égarées était de 6,96 pour 1000 passagers, un record.
Dans le détail, plus de 80 % des cas de bagages mal-traités concernent des sacs mal-gérés pendant leur parcours vers les soutes (correspondances ratées, retards...) en 2014. 14,3 % ont été endommagés tandis que 5,5 ont été perdus ou volés. En moyenne, les propriétaires des valises absentes à l'arrivée récupèrent leur bien au bout de 1,6 jour.
Francesco Violante, CEO de SITA, explique que «L'amélioration du traitement des bagages au cours de ces 7 dernières années est largement le résultat des importants investissements et innovations menés sur les systèmes d'automatisation et processus de gestion des bagages. Toutefois, la hausse du nombre de passagers continuera de faire pression sur les infrastructures et processus bagages. Ainsi l'industrie ne peut pas se permettre de faire preuve de complaisance. Avec IATA qui prévoit une croissance continue du nombre de passagers de l'ordre de 7 % en 2015, tous les partenaires de l'industrie devront continuer d'investir, de collaborer et de se concentrer sur la gestion des valises». Il est vrai que ces investissements intéressent SITA au premier chef, puisqu'elle fournit la technologie de gestion des bagages.