Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Le patron d'Air France écrit aux Néerlandais


Air France-KLM a publié fin janvier un communiqué pour nier l’existence de dissensions entre Air France et KLM. C'est maintenant au tour du patron de la compagnie française, Frédéric Gagey, de prendre sa plume. Il défend son entreprise et ses bonnes relations avec ses partenaires néerlandais.



Philippe Delafosse / AF
Philippe Delafosse / AF
Dans la lettre parue dans le Het Financieele Dagblad, Frédéric Gagey met en avant qu'Air France a diminué ses coûts depuis 2012. Il rappelle également que 7000 emplois ont été supprimés. «Donc l'idée que KLM est seule à ressentir la douleur et que Air France ne fait rien est complètement fausse et un coup dur pour l'ensemble des 95.000 salariés du groupe», argumente-t-il.

Les Pays Bas sont particulièrement inquiets pour KLM. Si la compagnie affiche une meilleure situation financière, ce n'est pas vraiment le cas d'Air France. Les Néerlandais craignent que les contre-performances du transporteur français, en partie liés à la grève des pilotes, nuisent à l'entreprise basée sur l'aéroport d'Amsterdam. Frédéric Gagey assure «Les chiffres annuels d'Air France-KLM qui seront publiés ce mois-ci montreront comment Air France avait amélioré sa situation financière à la fin de 2014».