Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Le pilote était armé pour prendre son vol


Les règles pour embarquer à bord d’un avion sont très strictes. Pas d’eau, pas de dentifrice, pas de cupcake, pas de couteau, et bien sûr par d’arme à feu… Cette dernière restriction semble pour les voyageurs d’affaires la plus évidente, et même la moins controversée de toutes. Et bien pour un pilote de la compagnie américaine Piedmont Airlines, non ! Il s’est fait prendre non pas la main mais le «revoler Smith and Wesson 357 magnum» dans le sac par les agents de la sécurité de l’aéroport de Buffalo Niagara.



© Vadim Kozlovsky | Dreamstime.com
© Vadim Kozlovsky | Dreamstime.com
Le pilote a été arrêté juste avant de prendre les commandes de son vol Buffalo - New-York LaGuardia quand son arme a été découverte par les contrôles de la plate-forme, le 18 mai 2012. Selon Buffalo-News, les autorités chargées de l’enquête pensent que Brett Dieter avait le revolver dans son bagage cabine lors des 8 vols effectués au cours des deux précédents jours. Le navigant de 52 ans serait parvenu à éviter l'examen de son bagage sur l'aéroport de Charlottesville, y compris le scan.
La TSA cherche maintenant à déterminer les failles de la sécurité qui lui ont permis ce passage en fraude. Le pilote va être poursuivi, il risque jusqu’à 10 ans de prison et 250 000 dollars d’amende.