Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Le plan d'austérité d'Aerolineas Argentinas ne devrait pas toucher les longs-courriers


Lors d’une conférence avec le ministre Julio De Vido au ministère de l’Economie, le président d’Aerolineas Argentinas a présenté le plan d’austérité que va suivre sa compagnie afin d’améliorer sa rentabilité. Ainsi les temps de vol et repos des navigants ont été sérieusement revus pour que les pilotes soient plus productifs. Les vols internationaux ne devraient pas subir d’annulation pour l'instant mais aucune solution n'est écartée pour réduire les coûts.



Le plan d'austérité d'Aerolineas Argentinas ne devrait pas toucher les longs-courriers
L'objectif du Président de Aerolineas Argentinas, Mariano Recalde est d'atteindre «un meilleur service et plus efficace». Ainsi la réglementation des temps de vol et de repos des pilotes a été modifiée « afin de gagner de la productivité » assure le patron de la société. Elle découle aussi sur un changement du calcul de la paie qui va entraîner des coupes dans leur salaire. Une initiative qui risque sûrement de faire tiquer les syndicats. Selon ce projet d’austérité, aucune annulation de vols internationaux n’est prévue pour le moment mais Mariano Recalde a fait remarquer que certaines liaisons vers Europe ou les États-Unis etaient très onéreux et représentaient 40% du déficit commercial de l’entreprise. Pour lui, il est donc nécessaire d’étudier le programme et le fonctionnement des longs-courriers pour trouver une solution.