Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Le premier B777-300ER d'Aeroflot reste cloué au sol


Aeroflot a reçu, le 30 janvier 2013, son tout premier Boeing 777-300ER. Mais la compagnie ne peut ni se réjouir de cette arrivée, ni profiter de son nouvel appareil pour le moment. Son avion est bloqué au sol car les autorités russes n’ont pas délivré le certificat nécessaire pour qu’il puisse voler.



Le premier B777-300ER d'Aeroflot reste cloué au sol
Aeroflot devait assurer son premier vol commercial en Boeing 777-300ER ce vendredi 1er février. Mais elle a dû l'annuler car le Comité intergouvernemental d’aviation russe n’a pas délivré la certification de l’appareil. Ce papier manquant au dossier, l’agence russe des transports aériens n’a pas pu autoriser Aeroflot à décoller avec sa nouvelle acquisition. Le Comité intergouvernemental d’aviation, chargé d’homologuer tous nouveaux modèles ou versions d’avions déployés en Russie, est resté silencieux et aucune date de mise en service du Boeing 777-300ER dans le ciel russe n’a été donnée pour le moment.