Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Vendredi 18 Juillet 2014

Le premier Bilan carbone du tourisme en Île-de-France



La Région Île-de-France a commandé au Comité Régional du Tourisme (CRT) une étude de prospective globale sur l’avenir de l’activité du secteur touristique en Île-de-France, incluant un bilan carbone. Cette analyse a été réalisée sur 2 ans et concerne les émissions de gaz à effet de serre liées aux voyages des visiteurs d’affaires et d’agrément.



Le bilan de l'activité touristique en région francilienne est de 17,5 millions teqCO2/an d’émissions totales de gaz à effet de serre (GES), soit 3,6 millions de tours de la terre en voiture. La majeure partie de ces émissions sont portées par les touristes étrangers venant en île-de-France (10 millions de teqCO2). Les voyages des Franciliens engendrent près de 6 millions de teqCO2. Le reste provient des Français venant dans la région.
L’étude révèle également que le transport AR des touristes est le premier poste émissif de la filière. Par exemple, 67,8 % des émissions concernent l'aérien.
Le rapport assure que si rien n’est fait dans les prochaines années, les émissions de gaz à effet de serre liées au secteur touristique à Paris Ile-de-France s’élèveront à 27,2 millions de teqCO2 (tonnes équivalent CO2 : unité de mesure des GES) en 2050.

Vers une réduction des émissions
Sur la base du diagnostic carbone, le CRT élabore un plan d’actions afin d’accompagner les professionnels du tourisme :
- sensibiliser les clientèles de proximité, notamment par la promotion de l’offre train
- augmenter la durée de séjour en améliorant la qualité des prestations touristiques
- instaurer une politique tarifaire incitative pour les visiteurs qui viennent en transports à faibles émissions
- proposer des visites virtuelles, ainsi que des web conférences
améliorer les connexions multimodales...

Toutes les informations du Bilan carbone de la destination sont disponibles sur le portail professionnel du CRT.