Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Le prix du carburant pousse la joint-venture Delta-Air France KLM-Alitalia à réduire ses capacités


La joint-venture Delta-Air France KLM-Alitalia s’apprête à réduire la capacité de ses liaisons transatlantiques cet automne, selon un communiqué publié le 19 mai. Les compagnies aériennes expliquent cette mesure par l’augmentation des prix du carburant. Les liaisons concernées par cette réduction des fréquences n’ont pas été précisées.



Le prix du carburant pousse la joint-venture Delta-Air France KLM-Alitalia à réduire ses capacités
La baisse de l’offre sur les liaisons transatlantiques, prévues par les compagnies Delta, Air France, KLM et Alitalia, sera comprise entre 7 et 9% par rapport à l’année 2010. « Notre alliance nous permet de prendre des décisions stratégiques concernant notre réseau, et d’agir comme une seule compagnie sur nos vols transatlantiques » rappelle Bruno Matheu, vice-président exécutif chargé du marketing, de la gestion des recettes et des réseaux chez Air France-KLM. Il ajoute : « en combinant nos efforts, nous sommes en mesure de tirer profit des bénéfices offerts par la joint venture en répondant aux pressions économiques et aux coûts externes ». Les quatre compagnies prévoient donc d’ajuster leur programme sur les vols entre l’Europe, les Etats-Unis et le Canada, pour faire face à « l’augmentation significative du prix du carburante et aux fluctuations de la demande saisonnière » précise le communiqué. L’annonce de la décision intervient alors que Liberum prévoit une hausse de 21% de la facture carburant annuelle du groupe Air France KLM, selon les informations publiées le 19 mai par Bloomberg. La facture devrait ainsi atteindre 6,9 milliards d’euros d’ici à mars 2012, contre 5,7 milliards l’an passé.