Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Le propriétaire de Kingfisher sous mandat d’arrêt pour des chèques impayés


La semaine dernière a été particulièrement mauvaise pour Vijay Mallya, popriétaire de Kingfisher. Sa compagnie en difficulté a confirmé, le vendredi 12 octobre 2012, le prolongement de son lock-out jusqu’au 20 octobre. Et le même jour, le tribunal de Hyderabad lançait un mandat d’arrêt contre lui pour les chèques impayés de son entreprise aérienne.



L’aéroport d’Hyderabad a porté plainte contre Kingfisher car elle n’a pas honoré un chèque de 1,5 million d'euros, somme qui lui était demandée entre autres pour le stationnement de ses avions et les charges d’atterrissage. Mais le propriétaire de la compagnie ainsi que 4 dirigeants ne se sont pas présentés devant le tribunal. La cour a donc lancé ce mandat d’arrêt, le 12 octobre 2012.

De plus, le transporteur a confirmé qu’il prolongeait sa fermeture jusqu’au 20 octobre 2012. Néanmoins, la direction va s’asseoir à la table des négociations avec les représentants de ses salariés grévistes, ce lundi 15 novembre 2012. L’entreprise espère ainsi parvenir à un accord et reprendre les vols à partir du 21 octobre. Les employés demandent le paiement des salaires non-versés depuis 7 mois. Si elle parvient à s’entendre avec les grévistes, la compagnie devra également présenter un plan de reprise des vols à la DGAC avant de pouvoir décoller à nouveau.