Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 14 Février 2011

Le rat se prenait pour un voyageur d'affaires



Mauvaise surprise et vrai retard, vendredi, pour un vol Alaska Airlines voulant relier l'aéroport international Tacoma de Seattle à celui de Denver (Colorado). Un passager inattendu avait décidé de faire le vol: un rat.



Le rat se prenait pour un voyageur d'affaires
Jambes relevées sous le menton, tous les passagers n'ont pas apprécié ce voyageur, qui plus est clandestin. Et surtout pas le pilote, toujours inquiet de savoir quel fil ou câble le rongeur pourrait avoir grignoté à bord. Apparemment les rongeurs sont des habitués des avions, qui constituent des abris sympathiques pour éviter les rigueurs de l'hiver, mais on ne peut pas dire que leur présence soit souhaitable. L'avion a du faire demi tour pendant son roulage et retourner au parking, contraignant les passagers à changer d'appareil pour repartir plus tard dans la matinée. Sage précaution!