Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Le retard se calcule en fonction de l'ouverture des portes


Le calcul des retards des avions prête à débat. La justice européenne a tranché le 4 septembre 2014: le retard se calcule en fonction de l'heure d'ouverture de la porte, et non lorsque l'appareil touche le sol.



Dans sa décision du 4 septembre, la Cour de justice de l'UE explique que les passagers sont autorisés à quitter l’appareil uniquement quand les portes sont ouvertes, et qu'avant cette étape ils ne peuvent naturellement pas «reprendre leurs activités habituelles». Elle précise «La situation des passagers d’un vol ne change substantiellement ni lorsque les roues de l’avion touchent la piste d’atterrissage ni lorsque l’avion atteint sa position de stationnement». Ainsi, le repère pour le calcul du retard d'un appareil est officiellement l'ouverture des portes.

La Cour de justice a rendu cette décision en étudiant l'affaire qui opposait un passager à Germanwings. Le vol Salzbourg – Cologne/Bonn, sujet à controverse, s'était posé avec un retard de 2 heures 58 min. Mais l'appareil était arrivé à son stationnement, 3 heures 3 min après le décollage. Se basant sur l'heure d'ouverture de la porte, le voyageur avait demandé un dédommagement à la compagnie pour ce délai de plus de 3 heures. Le transporteur, utilisant pour référent l'heure d'atterrissage, avait rejeté la requête.






1.Posté par René Quentin le 16/09/2014 14:01
Bonjour,

Cela peut effectivement se jouer à la minute. Je sais de quoi je parle puisque j'ai eu un cas similaire il y a presque 6 mois. Mon avion s' est posé avec 2h40 de retard. Sauf qu'une fois après avoir atterrit, nous somme resté une bonne demi heure dans l'avion sur le tarmac, premièrement parce qu'il n'y avait pas d'emplacement où se garer et deuxièmement parce que les agents d'escale ont tardé à nous mettre le couloir qui mène de l'avion au terminal... Du coup moi même ainsi que les passagers de l'avions avons considéré que nous avions 3h10 de retard, ce qu'a contesté la compagnie. Du coup il ne voulais pas entendre parler d’indemnisation. J'ai été indemnisé 4 mois plus tard en passant pas un site internet (ou organisme) nommé refun.me et qui a fait les démarches pour moi auprès de la compagnie qui m'a finalement indemnisé via cet organisme.