Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mardi 11 Octobre 2011

Le smartphone rassure les hommes d’affaires dans les pays à risques



Les études se suivent et se confortent. Après le Baromètre 2011 Mondial Assistance - Déplacements Pros, c'est une enquête menée par l’institut David Burnett & Associates pour International SOS auprès de 4 746 voyageurs d'affaires internationaux qui vient préciser leurs comportements et leurs attentes.



Le smartphone rassure les hommes d’affaires dans les pays à risques
Concrètement, l'enquête d'international SOS révèle que 60 % des voyageurs se déplacent dans des pays qu’ils considèrent « à haut risque » au moins une fois par an. Un sur six (16 %) estime qu'il voyage vers ces destinations cinq fois par an ou plus. 82 % se disent « rassurés » ou « très rassurés » de bénéficier, via leur téléphone mobile, d’un dispositif de suivi de leurs déplacements, d’alertes pays spécifiques et d’informations actualisées pendant leurs voyages. 77 % affirment être « à l’aise » ou « très à l’aise » avec l’idée de transmettre, via leurs appareils mobiles, leur localisation à leur employeur pendant leurs déplacements.

L’enquête révèle également que les informations essentielles que les voyageurs d’affaires souhaitent recevoir sont les informations clés et spécifiques sur la ville et la région de destination (83%), et une une vision d’ensemble sur les risques santé et sécurité des pays de destination (81%).

Côtés applications mobiles, les demandes formulées par les voyageurs sont assez classiques, à savoir :
- la possibilité de demander de l'aide en cas d'urgence pendant le voyage (88%),
- la capacité à recevoir des alertes médicales et de sécurité actualisées sur leurs destinations de voyage (85%),
- la possibilité de demander des conseils de voyage sur le plan médical ou sécurité (83%).
L'étude conforte aussi l'idée que l'une des principales attentes des acheteurs et travel managers est de pouvoir localiser un voyageur en cas d’urgence (90%) – de façon automatique ou en en faisant la demande à leur prestataire.

Rien de très neuf dans cette liste de besoins mais un constat, dressé par Tim DANIEL, Vice-Président Exécutif d’International SOS : «Cette enquête nous a révélé le rapport inattendu des voyageurs internationaux à leurs smartphones. En effet, les voyageurs d'affaires se déplaçant dans ce qu'ils considèrent être des destinations à «haut risque» semblent beaucoup moins se soucier des questions d’ordre 'privé' liées au suivi de leurs déplacements que ce que l’on observe généralement dans d’autres situations.»