Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 20 Janvier 2011

Le trafic aérien devrait être modifié autour de Paris



C'est le 5 février prochain que débutera l'enquête publique relative au projet de modification permanente de la circulation aérienne et des procédures d’approche de l’aérodrome de Paris-Charles de Gaulle. Ce travail permettra de déterminer les nouvelles routes aériennes d'accès à l'aéroport et devrait aboutir à une optimisation du trafic dans le ciel francilien.



Le trafic aérien devrait être modifié autour de Paris
L'objectif de l'enquête réside à la fois dans un souci économique et environnemental, avec la diminution des nuisances sonores autour des aéroports parisiens. Actuellement, l’altitude à laquelle les avions amorcent leur atterrissage se situe à 600, 900 et 1 200 mètres selon les aéroports et leurs différentes pistes. Il est en effet obligatoire, pour des raisons de sécurité, de maintenir une séparation verticale d’au moins 300 mètres entre les différents flux d’arrivées sur les aéroports parisiens. La diminution des nuisances sonores sera permise par le relèvement de 300 mètres de l’altitude de tous les avions à l’arrivée vers la région parisienne : l’altitude à laquelle les avions amorceraient leur atterrissage se situerait alors à 900, 1 200 et 1 500 mètres selon les aéroports et la piste utilisée. Ce projet entraîne une refonte complète de toutes les trajectoires d’avions autour de la région parisienne. Il appelle un travail important de la part des services de la navigation aérienne, des simulations et une vaste concertation.