Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Le trafic aérien en perte de vitesse en novembre


L’Association Internationale du Transport Aérien (IATA) a dévoilé les chiffres du trafic aérien du mois de novembre : si sur un an, il a progressé de 4,3 %, le trafic aérien international a, lui, reculé de 1,5 % entre octobre et novembre.



Le trafic aérien en perte de vitesse en novembre
Le marché du transport aérien a montré des signes de faiblesse en novembre. C’est ce qu’a révélé l’association internationale des transporteurs aériens IATA, le 30 décembre 2011. Le trafic passager a progressé de 4,3 % par rapport à la même époque l’année dernière, mais l’association rappelle que Novembre 2010 avait été particulièrement mauvais. Ainsi pour une meilleure analyse, l’organisation a comparé novembre avec le mois précédent. La baisse d’activité devient alors plus apparente : le trafic passager a diminué de 0,5 % par rapport à octobre 2011. Le taux de remplissage a lui aussi chuté à 76,3 % alors qu’il était de 78,5 % en octobre. Les différences régionales sont tranchées. Bien que les transporteurs nord-américains aient connu une baisse de 0,8 %, les compagnies du Moyen-Orient ont observé une augmentation de 10,1 %, et les compagnies d’Amérique Latine de 9,0 %.
L’international se montre plus faible que le secteur domestique. Comparé à octobre, la demande de vols pour l’étranger a diminué de 1,5 % alors qu’elle a progressé de 1,3 % sur les vols intérieurs. En Europe, les compagnies aériennes continuent à faire face aux perspectives de marché difficiles en raison de l'incertitude dans la zone euro. La demande a augmenté de 4,9 % par rapport à novembre 2010 alors que la capacité a progressé de 5,3 %. C'est un changement abrupt par rapport au 6,4 % de demandes supplémentaires en octobre et à sa hausse de capacité de 8,1 %. Cette croissance a été soutenue par le voyage d'affaires porté lui-même par des économies fortes comme l'Allemagne.
Le marché du fret aérien a poursuivi sa chute, entraîné par des performances économiques faibles et des entreprises peu confiantes. L'activité cargo a ainsi reculé de 3,1 % sur un an et progressé de 1,1 % par rapport au mois d'octobre 2011.