Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Le trafic d'aéroport de Toulouse fortement plombé par la grève Air France


Avec 877 vols à l'arrivée ou au départ annulés pendant la grève des pilotes d'Air France, l'aéroport de Toulouse a vu son trafic chuter de 12,2 % (600 321 passagers commerciaux) en septembre. Un impact accentué par un remplissage moindre des liaisons maintenues et non compensé par le report vers les autres compagnies aériennes.



A Toulouse, le trafic national enregistre 294 999 passagers en septembre, soit une baisse de -21,4 %. Les destinations parisiennes ont été très touchées par la grève : Paris-CDG (-27,1 %) et Paris-Orly (-25,9 %). En région, l'impact concerne surtout Strasbourg (-44,7%) et Lyon (-18,6 %). Sur les autres destinations, on relève de bons résultats sur Marseille (+26,5 %), Ajaccio (+9,5 %) et Lille (5%).

Le trafic international affiche 301 333 voyageurs (-0,4 %). Du côté du trafic régulier, l'espace Schengen est à la baisse avec -3,5 % et 6 800 passagers environ impactés par la grève sur ce faisceau. Pour autant, le trafic sur l'Allemagne confirme sa progression (+15,8 %), avec de bonnes croissances sur Francfort (+26,6 %), Hambourg (+6,5 %), Munich (+10,6 %), mais aussi Bruxelles (+14,1 %), Lisbonne (+8 %) et Amsterdam (+6,8 %). Hors Schengen, le trafic régulier conforte sa croissance (+6,2 %), à l’image de Londres-Heathrow (+9 %) qui compense la baisse de Londres-Gatwick (-2 %). Le trafic régulier sur l'Afrique du Nord consolide sa bonne tenue (+14,6 %) avec de très bons résultats sur l'Algérie (+31 %) et le Maroc (+10,5 %). Le trafic international non régulier est en recul (-14,6 %) avec 24 155 passagers accueillis.

Les low-cost ont de leur côté profité de la grève Air France. Leur part de marché a progressé pour atteindre plus de 32 % en septembre.