Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels


Le trafic d'aéroport de Toulouse fortement plombé par la grève Air France


Avec 877 vols à l'arrivée ou au départ annulés pendant la grève des pilotes d'Air France, l'aéroport de Toulouse a vu son trafic chuter de 12,2 % (600 321 passagers commerciaux) en septembre. Un impact accentué par un remplissage moindre des liaisons maintenues et non compensé par le report vers les autres compagnies aériennes.



A Toulouse, le trafic national enregistre 294 999 passagers en septembre, soit une baisse de -21,4 %. Les destinations parisiennes ont été très touchées par la grève : Paris-CDG (-27,1 %) et Paris-Orly (-25,9 %). En région, l'impact concerne surtout Strasbourg (-44,7%) et Lyon (-18,6 %). Sur les autres destinations, on relève de bons résultats sur Marseille (+26,5 %), Ajaccio (+9,5 %) et Lille (5%).

Le trafic international affiche 301 333 voyageurs (-0,4 %). Du côté du trafic régulier, l'espace Schengen est à la baisse avec -3,5 % et 6 800 passagers environ impactés par la grève sur ce faisceau. Pour autant, le trafic sur l'Allemagne confirme sa progression (+15,8 %), avec de bonnes croissances sur Francfort (+26,6 %), Hambourg (+6,5 %), Munich (+10,6 %), mais aussi Bruxelles (+14,1 %), Lisbonne (+8 %) et Amsterdam (+6,8 %). Hors Schengen, le trafic régulier conforte sa croissance (+6,2 %), à l’image de Londres-Heathrow (+9 %) qui compense la baisse de Londres-Gatwick (-2 %). Le trafic régulier sur l'Afrique du Nord consolide sa bonne tenue (+14,6 %) avec de très bons résultats sur l'Algérie (+31 %) et le Maroc (+10,5 %). Le trafic international non régulier est en recul (-14,6 %) avec 24 155 passagers accueillis.

Les low-cost ont de leur côté profité de la grève Air France. Leur part de marché a progressé pour atteindre plus de 32 % en septembre.