Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 11 Mars 2010

Le voyageur dans toute sa splendeur. Une étude pour comprendre.



Une nouvelle étude nous révèle les caractéristiques du passager aérien. Pour résumer, le passager veut plus d’espace pour ses jambes, moins de frais supplémentaires, et une place assurée dans les coffres pour son bagage à main. Il préfère le siège dans l’allée, est à l’aise avec les scanners corporels et n’est pas contre tailler le bout de gras avec son voisin, de préférence si c’est une voisine.



DR Ana Sousa
DR Ana Sousa
TripAdvisor nous révèle les résultats de son étude annuelle sur les attentes des passagers aériens. Leur première revendication se porte sur l’espace disponible pour le confort des jambes. Ils ont d’ailleurs pris l’habitude de choisir les places plus spacieuses. Près d’un tiers des personnes interrogées demande systématiquement les sièges situés au premier rang ou sur les issues de secours. Des places aujourd’hui soumises à des frais supplémentaires sur bon nombre de compagnies, ce qui n’est pas du goût des voyageurs. Pas moins de 25% des répondants estiment que les frais additionnels sont leur plus grand grief contre les compagnies. Et lorsqu'on leur demande quels frais seraient susceptibles d'être ajoutés ou développés en 2010, 31% ont répondu des frais de sélection de siège.

Le voyageur est résolument technophile selon l’étude, et serait plus susceptible de réserver un vol proposant un service Wi-FI plutôt qu’un vol sans. Un service pour lequel il ne souhaite pas mettre la main à la poche une fois de plus. Plus de 60% des répondants ont déclaré qu'ils ne seraient pas prêts à payer pour le Wi-Fi à bord. Le voyageur accepte en revanche de faire un peu de surveillance gratuite, puisque 55% des passagers interrogés affirment qu’ils réagiraient si leur voisin utilisait le service Wi-Fi pour accéder à des contenus «inappropriés». En revanche, si ce voisin n’est pas lubrique, le voyageur aime bien discuter un peu avant de s’envoler : 73% des passagers ont indiqué qu’il est bon d’échanger quelques mots avec son voisin sur le tarmac. Mais point trop n’en faut, ils préfèrent rester tranquilles le reste du vol. En termes de compagnie, les femmes semblent plus appréciées dans l’avion, car 87% des voyageurs qui expriment une préférence sur le sexe de leur voisin plébiscitent la femme.