Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels


Le wifi gratuit devient la norme dans les aéroports


ADP a fait un coup de pub en annonçant le 21 juin le wifi gratuit et illimité sur ses plateformes de Roissy et Orly mais de fait, la gratuité, limitée ou non, devient la norme dans les aéroports. Pour la plus grande simplicité d’action des voyageurs d’affaires.



Aider les passagers à être à l’aise, cela passe par une aide à la communication. Et s’il est un endroit ou s’exprimer est utile, c’est bien à l’aéroport. Pour attendre son avion, on se connecte à ses mails. Pour rechercher un vol, on recherche internet. Pour signaler un retard de vol ou un changement de programme, que croyez vous que la plupart des passagers fassent ? Oui, le mail. Tout cela, les aéroports l’ont compris depuis longtemps, ils passent maintenant aux actes. C’est donc gratuit et illimité, on a bien compris, chez ADP.

C’est désormais également gratuit à Francfort mais aussi – limité à 30 mn et depuis le 1er juillet – sur tous les aéroports américains de New York gérés par la Port Authority of New York and New Jersey : JF-Kennedy, Newark Liberty et LaGuardia . La modernité devient donc l’apanage des grandes villes après avoir été la qualité des précurseurs comme Mahé (Maurice), Linate (Milan), Barajas (Madrid), Heraklion (Crête), Genève, sans oublier pratiquement tout le Nord de l’Europe.

Autant dans l’hôtellerie le wifi gratuit devient un critère de choix déterminant, autant il ne le sera pas pour le choix d’une destination. Le voyageur d’affaires n’est pas une diva, il se rend là où le devoir l’appelle. En revanche le wifi et sa facilité d’accès peuvent être un choix pour une escale lorsque le trajet est bien connu.

Tant qu’à faire une correspondance, autant la faire dans un lieu agréable. Mais dans ce cas, est-ce le wifi, le salon ou le shopping qui entrent en ligne de compte ? En tous cas, la bataille des aéroports se mène aujourd’hui dans les services au sol.

Annie Fave

Mercredi 2 Juillet 2014


Notez


1.Posté par AIRLINER le 05/07/2014 14:11
ADP a oublié de mentionner la pauvreté de son débit internet à 512, ca va ramer.....