Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 19 Mai 2016

Le wifi gratuit ne touche que 4 % des pays sur la planète



Malgré toutes les bonnes volontés d’imposer un wifi gratuit, de Google à Facebook via des grandes villes comme New York ou Tokyo, le « free wifi » est loin d’être une réalité sur l’ensemble de la planète. Dommage pour les voyageurs d'affaires qui traquent les réseaux ouverts.



A peine 4,1% de la surface du globe serait concernée par un accès au wifi gratuit. L’étude menée par l’allemand Corbek révèle que si l’on agrège l’offre gratuite présente dans les gares, aéroports, hôtels…, sur des zones délimitées, la couverture wifi dépasserait à peine les 6%, pour atteindre environ 11% de la population mondiale. On est loin de la volonté de certains gros opérateurs d’offrir, fin 2016, la connexion sans fil à 25% de la population mondiale.

Si l’Europe et les USA sont fortement couverts, l’Asie connaît un développement inégal. Singapour est en tête des villes connectées devant Tokyo, Hong Kong ou Shanghai. Mais si la Chine implante massivement des relais dans les grandes villes, elle en serait au début 2017 au même niveau de couverture des Etats Unis dans les années 2000. Politique oblige.

Il reste que Corbek n’a pu déterminer avec précision l’utilisation du wifi gratuit là où il est disponible. Selon l’auteur de l’étude, "il est aujourd’hui impossible de savoir les motivations réelles qui conduisent les villes à offrir un wifi gratuit. On imagine que cela est bon pour leur image de marque, leur volonté de modernisme voire l’envie d’assurer une surveillance des réseaux sociaux".