Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 24 Mai 2012

Les 400 000 euros d'indemnités de P.-H. Gourgeon ne passent pas à l'UNSA Air France



"Scandaleux", le syndicat UNSA d'Air France, n'y va pas par quatre chemins. Les 400 000 € d'indemnités qui seront versés à Pierre Henri Gourgeon, l'ancien Directeur Général de la compagnie, ont du mal à passer en cette période de crise.



Les 400 000 euros d'indemnités de P.-H. Gourgeon ne passent pas à l'UNSA Air France
Selon l'UNSA " L’Assemblée Générale du Groupe AF-KLM du 31 mai 2012 proposera aux actionnaires d’approuver le versement d’une indemnité de non concurrence de 400.000 € à Mr Pierre Henri Gourgeon (Résolution n°4 soumise aux actionnaires). Si cette prime est approuvée, la rémunération globale de l’ancien haut dirigeant d’Air France s’élèvera à 2.2 millions d’€ pour une période de 6,5 mois de travail du 1er Avril 2011 au 17 octobre 2011". Le syndicat constate qu'en cette période de crise grave, où l'avenir du personnel est menacé, il serait bon que "l’ensemble des actionnaires, salariés, institutionnels ainsi que l’état (qui détient 17% du capital) à refuser catégoriquement cette proposition indécente". Et de conclure son communiqué : " Qui peut concevoir que l’on demande d’un coté des efforts financiers aux salariés de la compagnie (blocage des salaires sur deux ans) et d’autre part verser à un « ex Grand Patron », qui a échoué dans sa mission, une somme aussi colossale !!!"