Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels




Lundi 9 Janvier 2012

Les 5 technologies qui vont bouleverser le voyage d’affaires


Alors qu’il paraît impensable aux voyageurs de ne pas disposer aujourd’hui, et en temps réel, des dernières informations et modifications de leur voyage sur leur smartphone ou leur tablette, voilà que pointent des technologies qui, demain, vont à nouveau bousculer les habitudes. Au-delà du simple gadget qui amuse les geek, arrivent sur le marché de nouvelles approches technologiques sensées faciliter la vie des utilisateurs. Fini le temps de la simple, et basique, assistance numérique (celle que nous vivons aujourd’hui), nous allons entrer dans la gestion du temps en 3D, à l’image de notre vie quotidienne. Comme l’être humain, les prochaines technologies viendront assister nos yeux et nos oreilles, voire même le reste de notre corps.



Les 5 technologies qui vont bouleverser le voyage d’affaires

1 - La voix comme outil de recherche

Ce sera sans doute la révolution technologique la plus importante des 10 prochaines années. Si aujourd'hui la voix est de plus en plus utilisée dans des logiciels spécialisés de reconnaissance vocale, elle devrait demain remplacer tout naturellement le clavier comme nous le faisons dans la vie quotidienne en nous adressant à nos collègues ou à nos interlocuteurs. Cette reconnaissance vocale, mise à toutes les sauces depuis quelques années, devrait (enfin) faire son arrivée dans l'univers des moteurs de recherche. Google a déjà commencé à travailler dans ses laboratoires à des outils capables d’être pilotés par la voix de l'utilisateur. L'entreprise veut aller plus loin en lui proposant de dialoguer avec l'ensemble des outils numériques dont il dispose, comme cela commence déjà à se faire avec certains téléphones via l'assistant Siri d'Apple. L'idée: l'outil répond à la question orale. Au lieu de taper dans le moteur de recherche la nature de sa requête, l’utilisateur échangera avec Google en temps réel, se permettant même de demander des corrections ou d’échanger en vocal avec le serveur.
Dans l'univers du voyage d'affaires, la voix deviendra tout naturellement l'outil de contrôle d'un SBT mais également le premier moyen pratique pour annuler une réservation, en engager une nouvelle voire même dialoguer avec les serveurs informatiques d'un hôtel ou d’un loueur de voitures pour obtenir la chambre ou le modèle désiré. L'utilisation de la voix n'est pas nouvelle en informatique, c'est son application et son intégration aux différents outils que nous employons tous les jours qui fera la différence. On peut d'ailleurs imaginer, et les ingénieurs de Microsoft y travaillent, que la relation entre le voyageur et son outil de réservation se fera exclusivement par la voix. Une voix associée à ce que l'on a appelé la réalité augmentée, c'est-à-dire la visualisation en temps réel du produit que l'on est en train d'acheter, que ce soit une chambre d'hôtel, une place dans l'avion, une location de voiture où même la table du restaurant de son prochain dîner d'affaires. Plus d'une dizaine d'entreprises travaillent aujourd'hui à l'intégration vocale. Aucune d'entre elles ne veut donner de date pour fixer l'arrivée industrielle de ces systèmes. Les spécialistes affirment qu'il faudra entre trois et cinq ans pour les voir exploser dans notre univers quotidien.

Les 5 technologies qui vont bouleverser le voyage d’affaires

2 - Le NFC au-delà du simple paiement

Pour mémoire, les téléphones "sans contact" constituent une nouvelle génération de mobiles dotés de la capacité d’échanger avec leur environnement grâce à le NFC (Near Field Communication), une technologie de connexion sans fil à courte distance. Pour ce faire, le téléphone est équipé d’une seconde antenne qui gère les échanges NFC. Il suffit de l’approcher d’un scanner pour déclencher une action, telle que valider un ticket de transport, payer un achat, accéder à une information.
Aujourd'hui, les sceptiques considèrent que le NFC est peu ou pas adapté à l'univers du voyage d'affaires. A priori, ils se trompent. Il est vrai qu'avec une dématérialisation accrue de l'ensemble des éléments du voyage (billet d'avion réservation hôtelière…) on croit pouvoir s'en passer. Bien des règlements effectués pendant un déplacement professionnel se font déjà tout naturellement avec une carte Corporate qui permet un reporting assez précis des dépenses et leur intégration dans la note de frais. Mais c’est déjà ce que sait faire le NFC, dont l’avantage sera d’intégrer plusieurs éléments qui se développent aujourd’hui dans les laboratoires spécialisés. Car le système ne pourra bien fonctionner qu'avec l'agrégation de briques diverses. Il y aura celle permettant de valider une transaction déjà réalisée. Elle devrait très vite être implantée dans les hôtels d’affaires où le téléphone permettra, à partir des éléments de réservation, d’ouvrir directement la porte de sa chambre sans passer par le comptoir d'enregistrement. Autre exemple, l’accès au mini bar ou à des services payants disponibles dans la chambre ne sera fera qu’à partir du téléphone, à condition d’avoir libéré ces services au moment de la réservation. Hilton, Starwood ou Accor se disent intéressés par des tels systèmes qui permettront aux voyageurs d'affaires de ne pas se sentir contraints à respecter des horaires d'arrivée et de départ.
L'autre brique intéressante réside dans l'univers des petites dépenses comme le taxi, avec la possibilité de régler directement la course avec son téléphone. Une copie électronique de la dépense sera adressée par téléphone au serveur central de l'entreprise qui l'intègrera dans le relevé électronique de l'utilisateur.
Enfin, la troisième brique utilisera la reconnaissance vocale pour adapter les différentes modifications horaires que l'on peut rencontrer pendant un voyage d'affaires. Un retard d'avion, un embouteillage, un changement de train ? Autant de changements que le téléphone gérera directement pour prévenir un interlocuteur de votre retard ou décaler la réservation ferroviaire ou aérienne.

Les 5 technologies qui vont bouleverser le voyage d’affaires

3 - Des sièges d’avions intelligents

Voilà quelques années, la presse évoquait avec beaucoup d'intérêt les textiles intelligents capables de soigner des petits bobos ou d'améliorer le confort de celles et ceux qui devaient les porter. Il en va de même demain pour tout un ensemble de technologies embarquées, que ce soit dans la voiture, l'avion voir même le siège de bureau. Le principe de ces nouveaux tissus et de permettre à l'utilisateur, sans aucune prise de médicaments supplémentaires, d'améliorer une situation physique par le simple fait du contact entre le tissu et la peau. Demain, on peut déjà imaginer des sièges d’avions apaisants qui prendront éventuellement en compte les allergies ou les contre-indications médicales, stockées et transférées au support par le téléphone portable.
Dans le même ordre d'idée, les housses à mémoire de forme de nouvelle génération s'adapteront à la corpulence du voyageur et lui permettront de profiter pleinement de son déplacement sans douleurs lombaires ou contraction musculaire. Testées dans des espaces restreints, comme la classe économique d'un avion, elles augmentent très sensiblement la sensation de confort.
Autre exemple développé en ce moment même aux États-Unis. Des chercheurs de l'université de Stanford viennent de mettre au point un système, à peine plus gros qu’une balle de tennis, intégré au plafond et permettant de créer une bulle totalement insonorisée dans un rayon d'un mètre autour d'un bureau. Destiné aux "open space", l'outil devrait être intégré dans les espaces de travail mais aussi adopté dans les avions et les trains avec la possibilité offerte à chacun de choisir s'il décide ou non de s'isoler. Magique.

4 - Une aide pour anticiper les soucis, anticiper les besoins, anticiper l’administratif

Qui n'a pas rêvé d'une assistante invisible, dévouée, présente en permanence à ses côtés ? Cette petite merveille existera sans doute avant la fin 2020. Là aussi, ce sont des universitaires, ceux du département du comportement humain à Tokyo, qui mettent au point cette perle rare en mariant des technologies aussi variées que la voix, l'image et l'intelligence artificielle… intégrées une fois encore au téléphone portable. Mais pourquoi faire ? Tout simplement pour anticiper les problèmes que peut rencontrer le voyageur lors de son déplacement. Une réunion qui s'éternise et le téléphone ira tout seul engager le processus d'annulation de la réservation qui avait été prise, pour la remplacer par une autre, mieux adaptée à la situation. Un bouchon sur la route, et ce même téléphone aura pour mission d'en gérer les conséquences, que ce soit en termes de rendez-vous ou de transport à prendre. Les applications d'une telle technologie sont innombrables. Le point fort, c'est qu'il sera possible de les adapter à ses propres besoins. Pas moins d'une centaine de tâches sont déjà imaginées par les chercheurs qui sont allés jusqu'à travailler sur des éléments de la vie privée de chacun. Exemple concret : le téléphone va envoyer automatiquement un bouquet de fleurs à l'épouse du voyageur 12 heures avant son retour à la maison ou le jour de son anniversaire. Moins futile peut-être, d’autres essais sont menés dans l’univers de la sécurité, ou des alertes liées à la situation géopolitique peuvent naturellement, en fonction des règles dictées par l’entreprise, obliger le voyageur à anticiper son retour ou à se mettre en sécurité. On serait tenté de considérer qu'il ne s'agit que d'un simple gadget. Pour autant on imagine aisément les capacités concrètes de ces systèmes intelligents et l'aide qu'ils peuvent apporter aux voyageurs d'affaires.

Les 5 technologies qui vont bouleverser le voyage d’affaires

5 - Les moyens de préserver sa santé

Dans les années 60, on imaginait que l'être humain allait être bardé de capteurs capables de signaler au moindre incident une petite défaillance de sa santé. Si l'image fait sourire, elle pourrait pourtant devenir réalité dans quelques années, toujours grâce à l'utilisation de nos smartphones, qui contiendraient notre profil « santé » et signaleraient à un serveur médical la moindre défaillance constatée. Rythme cardiaque, hypoglycémie, surmenage… Autant de points mesurés en temps réel et en permanence par nos téléphones intelligents qui auraient, pour les petits bobos, des solutions immédiates à apporter. Développés en relation avec des laboratoires pharmaceutiques ces capteurs des temps modernes, invisibles car de très petite taille, pourraient être directement associés à une liste de médicaments conseillés voire même aux textiles intelligents qui se mettraient en action une fois la défaillance physique constatée. C'est là une technologie d'après demain, mais son embryon commence à être expérimentée pour certaines maladies comme le diabète.

Philippe Lantris
Notez




Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1216 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

 Deplacements Pros.com est membre du Syndicat de la Presse d'information en ligne (Spiil).

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.