Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 27 Février 2017

Les Anglais veulent faire payer Emirates, Etihad, American Airlines, Turkish…



La Civil Aviation Authority du Royaume-Uni (CAA) affirme qu’ Emirates, Etihad, Singapor Airlines et Turkish Airlines sont responsables, en vertu des règles européennes, des retards qu’elles imposent à leurs passagers et qu’elles doivent compenser les voyageurs pour les perturbations de vol.



La CAA veut une application stricte des règles européennes
La CAA veut une application stricte des règles européennes
La CAA explique que "Dans le cadre du règlement européen, les passagers ont légalement le droit à une indemnisation s’ils arrivent à leur destination finale avec plus de trois heures de retard". L’organisme précise que cette règle européenne doit s’appliquer à tous les vols en provenance ou au départ de l’Europe. Pour Richard Moriarty, directeur des relations commerciales à la CAA, "on ne peut refuser ses responsabilités sous le seul prétexte que les destinations de départ ou d'arrivée ne sont que des escales intermédiaires pour les passagers ”. C'est "Une plaisanterie", réplique Emirates qui remarque que les Britanniques sont des "Européens à géométrie variable, en fonction de leurs intérêts immédiats".

Emirates est déjà en justice à ce sujet, à l'initiative de passagers privés. La compagnie du Golfe a engagé une action devant la cour d’appel britannique et attend la réponse de la justice avant d’aller plus loin. Elle entend défendre sa position qui est totalement opposée aux affirmations de la CAA: "Nous allons contester l'application générale de la CE 261 en fonction de la réalité de l’incident constaté et des conditions techniques ou climatiques rencontrées".

La CAA maintient sa volonté d’imposer des mesures coercitives aux compagnies qui ne respecteraient pas les règles européennes, ce que conteste Etihad qui affirme de son côté que "Tout est fait pour prendre en compte les passagers en cas d’incidents ou de retards".