Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels




Mardi 16 Juin 2015

Les Européens paient leur locations de voiture plus cher que les Nord-Américains


L'UFC-Que Choisir s'est penchée sur les pratiques tarifaires des locations de voitures de courte-durée. L'étude montre que les différences de prix observées l'année dernière entre les pays européens ont disparu. Toutefois elle a mis au jour une nouvelle discriminations, cette fois entre l'Amérique du Nord et le vieux continent. Les Américains et Canadiens paient en moyenne 13% moins cher que les Européens.



UFC-Que choisir a découvert une discrimination tarifaire entre les Européens et les Nord-américains dans le secteur de la location de voiture. En moyenne, les clients du vieux continent se voient proposer une location 13% plus chère. En effet, sur les 7 loueurs étudiés, 3 proposent des tarifs moins chers aux Américains et Canadiens. Par exemple, un client situé aux États-Unis paient 11% de moins en moyenne qu'un Européen avec Budget. L'économie est de 18% chez Avis, et de 28% chez Hertz. «Au niveau des États européens, notre comparatif souligne que si la France est relativement bien placée, elle reste néanmoins plus chère que ses voisins directs (+20% en tarifs bruts, + 19% en PPA ), et 70% plus chère que le "champion" Danois !».

L'étude met également un «yoyo tarifaire» entre les régions françaises. Elle estime l’écart entre les régions plus onéreuses (Corse, PACA, Ile de France) et les moins chères (Rhône-Alpes, Pays de la Loire) à 34%.

Les loueurs sont également friands d'options
Les compagnies aériennes ne sont pas les seules à avoir adopté la politique des frais additionnels. L’association a dénombré jusqu’à 54 options, surcharges et pénalités pour une location. «Parmi elles, les frais pour conducteur supplémentaire (en moyenne, 8€ par jour) qui font doublon à la fois avec le forfait kilométrique et la facturation du kilomètre supplémentaire, sont dénués de fondement économique. Pire, ils présentent des risques en termes de sécurité routière puisqu’ils poussent un unique conducteur à effectuer l’ensemble de la conduite», explique UFC – Que choisir.
L'Association estime également que la facturation de frais de dossier pour amende (28€ en moyenne) est un frais punitif «puisque sans rapport avec le coût réel pour le loueur». Elle a calculé que le coût était 6,7€ au maximum si le processus est manuel. Mais il doit être selon elle encore moins élevé puisque le traitement est désormais largement automatisée.

Le dépôt de garantie à la base des litiges
La restitution du véhicule est source de nombreux litiges également. Elle cite les états des lieux non contradictoires, l'absence d’envoi de devis en cas de réparations à effectuer, les prélèvements directs grâce au dépôt de garantie. «Ce dépôt apparaît comme le cœur du problème puisque du fait de montants prélevables très élevés - en moyenne 1 500€ - il permet aux loueurs d’éviter un traitement classique des contentieux et ainsi, de faire fi des droits de leurs clients», explique l'association. Mais elle remarque que «les professionnels viennent de se doter d’un fichier commun (Claris) des « mauvais locataires» qui permet de limiter les risques de mauvaise utilisation de leurs véhicules et de litiges». L'organisation estime donc que le montant des dépôts de garantie devrait être abaissé.

Après cette étude, l’UFC-Que Choisir demande à la Commission Européenne de lutter contre les discriminations tarifaires entre Européens et Américains sur notre continent. Elle appelle le gouvernement à plafonner les dépôts de garantie au double du montant de la location (avec un minimum de 150€) et d’instaurer la gratuité du second conducteur. Elle souhaite également que la DGCCRF diligenter une enquête nationale sur les pratiques des loueurs, «particulièrement s’agissant du respect des obligations d’information des consommateurs et de sanctionner les éventuels abus».
Notez




1.Posté par nowykaczor le 17/06/2015 08:11 (depuis mobile)
Très bon article. Mais il manque la raison (ou l''absence de raison) de tels écarts : prix d''achat des voitures, modèles EU mieux équipés, etc. Pourquoi les danois paient moins cher que les français, à pouvoir d''achat plus élevé ?



Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1216 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

 Deplacements Pros.com est membre du Syndicat de la Presse d'information en ligne (Spiil).

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.