Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels




Dimanche 4 Novembre 2012

Les IDTGV supprimés sur Strasbourg et Lyon à partir du 9 décembre


iDTGV, l’offre bas prix de la SNCF, n’est pas le train le plus couru des voyageurs d’affaires mais celui-ci est parfois une alternative commode pour les professionnels. Au changement d’horaires du 9 décembre 2012, ils devront se passer des lignes Paris-Lyon et Paris-Strasbourg. Ces rames vendues 100 % sur le web ne circuleront plus sur les axes de moins de 3 heures.



Les IDTGV supprimés sur Strasbourg et Lyon à partir du 9 décembre
La SNCF a en effet décidé de consacrer cette offre à bas prix aux longs trajets. «iDTGV veut se positionner sur les destinations à plus de trois heures» de Paris, a déclaré à l'AFP une porte-parole d'iDTGV. Ainsi, les trains qui reliait Lyon et Strasbourg à la capitale une fois par jour seront supprimés à partir du 9 décembre. Il reste aux passagers pour Lyon à utiliser éventuellement la ligne iDTGV Paris-Grenoble qui s’arrête à la gare Lyon Saint-Exupéry (aéroport) et qui est maintenue avec une fréquence tri-hebdomadaire (vendredi, samedi et dimanche). Les habitués et les associations d’usagers n’apprécient pas cette décision et craignent même que d’autres suppressions ne suivent. «C'est grave. Aujourd'hui, on supprime les voyages en iDTGV qui font moins de trois heures, ensuite ce sera peut-être ceux de moins de quatre heures. Cela montre que l'offre de TGV diminue», s’inquiète Jean Lenoir, vice-président de la Fnaut. Le PDG de la SNCF a précisé au micro de France Inter que cette décision permettrait de proposer plus de places vers d’autres destinations. «Ces iDTGV qui allaient vers Lyon et vers Strasbourg étaient malheureusement assez vides», reconnait Guillaume Pepy, «Les trains qui allaient vers Lyon ou vers Strasbourg iront désormais vers Toulouse et vers Nice. Et on espère offrir davantage de prix iDTGV, davantage de places, en allant vers Toulouse et vers Nice», a-t-il déclaré. La Fnaut a peur que la compagnie ferroviaire ne délaisse également à l’avenir ses dessertes des axes secondaires pour favoriser les grandes lignes de TGV à forte fréquentation.
Notez




Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1216 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

 Deplacements Pros.com est membre du Syndicat de la Presse d'information en ligne (Spiil).

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.