Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Les Pays-Bas gèlent les droits de trafic pour les compagnies du Golfe


Le gouvernement néerlandais a gelé l'octroi de nouveaux droits de trafic sur l'aéroport de Schiphol aux trois compagnies du Golfe, Emirates, Etihad et Qatar Airways. Il accuse ces compagnies de concurrence déloyale envers KLM et les autres transporteurs européens.



Cette décision, annoncée le 20 mai 2015, ne remet pas en cause les droits de trafic déjà accordés à Etihad, Emirates et Qatar Airways sur Schiphol. En revanche, les Pays-Bas n'autoriseront pas la création de nouvelles liaisons entre Amsterdam et les Émirats Arabes Unis ou le Qatar. La secrétaire d’État à l'Infrastructure, Wilma Mansveld, affirme: «Il est inacceptable que les règles de la concurrence soient faussées dans ce secteur d'activité international». Elle précise dans les pages du Financieele Dagblag: «Je veux qu'avec mes collègues européens, nous prenions des mesures plus sévères contre la montée en puissance des compagnies du Moyen-Orient».

Cette mesure pourrait peut-être convaincre les compagnies du Golfe à ouvrir les discussions avec l'UE. En effet en mars dernier, le conseil européen des Transports a décidé de travailler sur un accord de concurrence aérienne avec les Emirats mais les négociations n'ont pas encore débuté pour le moment.