Les Travel Manager veulent une technologie avancée

Egencia et la fondation GBTA ont interrogé un panel de 1 500 travel managers à travers le monde pour connaître leurs attentes et leur ressenti sur l’évolution des services en matière de gestion de voyage d’affaires. La technologie semble l'avenir de la gestion des déplacements professionnels, bien que sur ce point les Européens soient à la traîne.

L’étude d’Egencia et de la fondation GBTA révèle que les travel managers veulent des programmes de voyage standardisés à l'échelle mondiale combinés à une technologie avancée. Ils plébiscitent les nouvelles technologies. Mondialement, ils sont 65 % à estimer que la technologie mobile est un des enjeux des programmes voyage. Néanmoins, l’importance des applications semble échapper aux acheteurs européens. Seulement 41 % d’entre eux estiment qu’elles sont nécessaires à l’organisation d’un déplacement. Ce taux est de 61 % en Asie Pacifique, 59 % en Amérique du Nord et 56 % en Amérique Latine. Même constat pour les smartphones. Plébiscités en Amérique du Nord (84 %), Amérique latine (82 %) et en Asie Pacifique (74 %), les Européens sont plus frileux lorsqu’il s’agit de les utiliser pour planifier un voyage (59 %).

Les enjeux de demain
Parmi les cinq principaux enjeux de demain pour les programmes de voyage, les répondants ont cité la maîtrise des coûts (74 % mondial), le reporting (73 %) ou encore la flexibilité (68 %). Pour les travel managers européens, le reporting est la priorité en matière de gestion de voyages d’affaires pour le futur à 82 % alors qu’elle n’est qu’à 73% à l’échelle mondiale. Les entreprises nord-américaines privilégient également le reporting à 88%, tandis que les pays émergents d’Asie et de la zone LATAM considèrent comme priorité la maîtrise des coûts.
En outre, les outils de réservation en ligne font partie des avancées de ces cinq dernières années les plus appréciées à 64% en Europe.