Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 25 Février 2016

Les aéroports d'Asie Pacifique et du Moyen-Orient, plus forts que les pistes françaises



Les aéroports de la région Asie Pacifique affichent une croissance de trafic plus de deux fois supérieure à celles des plates-formes françaises en 2015 (8% vs 3,1%. Les installations du Moyen-Orient font quasiment le quadruple des pistes de l'Hexagone, selon les résultats annuels présentés par l'ACI Asia-Pacific.



Les aéroports d'Asie-Pacifique présentent une hausse de trafic de 8% pour l'année 2015 tandis que les plates-formes du Moyen-Orient enregistrent pour leur part une croissance de 11,3%.
Selon les données de l'ACI Asia-Pacific, le trafic passagers de la Chine a été portée par Shanghai Pudong avec +16.3% en 2015. Malgré le ralentissement économique observé dans le pays, la plupart des installations chinoises ont affiché des performances positives. Beijing a été l'aéroport le plus occupé avec près de 90 millions de voyageurs annuels.

Les tarmacs indiens ne sont pas en reste. Ils sont plusieurs a enregistré des croissances à deux chiffres comme Delhi (+15.7%), Mumbai (+16.1%), Bangalore (+25.2%) et Hyderabad (+22%).
La plus forte progression a été relevée sur Bangkok Don Mueang avec +40,6%. L'aéroport thaïlandais a profité aussi bien d'une augmentation du trafic domestique qu’international.

Au Moyen Orient, la hausse du trafic est porté par les hubs majeurs : Dubaï (+10.7%), Doha (+17.1%) et Abu Dhabi (+17.3%).