Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Les aéroports dopent l'économie de l'île de France


Aéroports de Paris a mesuré l'apport des aéroports franciliens à l'économie régionale et nationale. Confiée au cabinet BIPE, cette étude révèle que l'activité économique globale générée par Orly et Roissy mobilise plus de 340 000 emplois et crée une valeur ajoutée de 29,6 milliards d'euros.



Aeroports de Paris - LUIDER Emile - LA COMPANY
Aeroports de Paris - LUIDER Emile - LA COMPANY
Avec 29,6 milliards d'euros de valeur ajoutée en 2010, l'activité économique globale générée par le système aéroportuaire parisien représente 5,8% du PIB de l'Ile-de-France, soit 1,7 % du PIB français. L'activité des aéroports parisiens profite largement à l'économie locale, régionale mais également nationale. En effet, 13,5 milliards d'euros sont injectés dans l'économie française, grâce aux salaires, achats et investissements des acteurs présents sur l'emprise des aéroports Paris-Charles de Gaulle, Paris-Orly et Paris-Le Bourget.

Un accélérateur pour l'emploi
Avec 340 300 emplois, l'activité économique générée par la présence des aéroports parisiens représente 8,3 % de l'emploi salarié de l'Ile-de-France, soit 2 % de l'emploi salarié en France. Les emplois directs, liés aux seules entreprises présentes sur les emprises aéroportuaires représentent 1/3 de ces emplois, soit 115 400 postes, dont 96 % sont des CDI. Cette étude fait apparaître que la croissance des emplois sur les aéroports parisiens est sept fois plus dynamique que dans l’ensemble de la région parisienne. Pour la seule plate-forme Paris-Charles de Gaulle, en 15 ans (1995-2010), 20 591 emplois directs ont été créés. Dès lors que le trafic croit d'un million de passagers, 1400 postes directs sont créés. Sur la seule année 2011, 18 450 emplois (directs, indirects et induits) ont ainsi été créés grâce à cet aéroport.

Une influence forte sur l'implantation d'entreprises en Ile-de-France
L'évolution du trafic et la croissance des aéroports parisiens sont corrélés à l'évolution de l'implantation des entreprises en Ile-de-France. Cette influence s'étend même jusqu'à la Picardie. En effet, les établissements privés implantés en Ile-de-France sont, à 91 %, corrélés avec les mouvements d'avions des aéroports Paris-Charles de Gaulle et Paris-Orly.

Fret aérien : un excédent commercial de 15 milliards d'euros
L’aéroport Paris-Charles-de-Gaulle traite la quasi-totalité du fret aérien parisien (86 % du total du fret aérien français). Le fret aérien transitant par la plate-forme aéroportuaire Paris- Charles de Gaulle représente 3,8 % du volume total du fret francilien alors qu’il représente 20 % des importations franciliennes et 30% des exportations. Ainsi, en 2010 :
• Près de 30 milliards d’euros de fret en importation transitent par le système aéroportuaire francilien ;
• Près de 45 milliards d’euros de fret en exportation transitent par le système aéroportuaire francilien.