Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Les appels téléphoniques se préparent à décoller aux USA


Malgré l’opposition des professionnels et de la Business Travel Coalition, la Commission fédérale des communications (FCC) s’est prononcée en faveur d’un assouplissement de l'usage des téléphones portables pendant le vol. Elle a adopté une proposition qui autorise les compagnies aériennes à équiper leurs avions d’un réseau de téléphonie mobile.



La FCC a adopté par 3 voix contre 2 un texte qui permet aux compagnies aérienne de mettre en place des réseaux de téléphonie mobile dans leurs appareils. Cette technologie donnerait la possibilité aux voyageurs d’affaires d'envoyer des sms et «éventuellement» de téléphoner. Néanmoins, les appels à 35.000 pieds d’altitude ne sont pas pour tout de suite. La FCC a ajouté que l’interdiction pesant sur les téléphones restait en vigueur «par défaut» sans ces équipements. De plus, l’adoption de cette proposition ouvre une période de consultation publique. Elle pourrait durer un an. C’est à son terme que le texte pourrait être définitivement validé.

L'association américaine des personnels de cabine ainsi qu’une soixante membres du Congrès se sont déjà dits opposés aux appels téléphoniques en vol. Le président de la FCC, Thomas Wheeler, a lui-même, des réserves sur ce projet : «Laissez moi vous le dire d'emblée, j'ai compris: comme tout le monde, je ne veux pas que la personne assise à côté de moi jacasse à 35.000 pieds (plus de 10.000 mètres) d'altitude», a-t-il confié. Le ministre américain aux Transports, Anthony Foxx, a rappelé que la FCC avait uniquement pour rôle d’étudier la «faisabilité technique» de cette mesure et qu’elle se prononcerait plus tard sur l'autorisation ou non des appels pendant les vols.