Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 16 Mars 2015

Les avions de Delta sont «pourris», selon le patron de Qatar Airways



Les relations entre les compagnies aériennes américaines et celles du Golfe ne sont décidément pas au beau fixe. Alors que les transporteurs d'outre-Atlantique assurent que leurs concurrentes des Émirats sont ultra-subventionnées, le patron de Qatar Airways rejette ces accusations en bloc et remet de l'huile sur le feu, en ajoutant que les avions de Delta sont «pourris».



Akbar al-Baker, PDG de Qatar Airways, a assuré, le 16 mars 2015, que sa compagnie ne recevait pas de subvention de son gouvernement. Il a indiqué que les sommes obtenues par la compagnie prenaient la forme d'une participation «légitime». Il a ajouté «Je pense que M. (Richard) Anderson (patron de Delta, ndlr) ne sait pas faire la différence entre participation et subvention. Nous ne recevons jamais une quelconque subvention».

Les relations entre ces acteurs aériens - déjà tendues par le rapport commandité par les compagnies américaines ou encore les amalgames du PDG de Delta entre les transporteurs du Golfe et le terrorisme - ne vont pas s'arranger de sitôt. A l'occasion d'une intervention sur la question de la pollution dans l'industrie aérienne, Akbar al-Baker a déclaré que Delta faisait voler «des avions pourris qui ont 35 ans» . Il a ajouté que Qatar Airways avait de son côté une «flotte ultra-moderne» et moins polluante.