Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Les avions pourraient voler grâce à des plantes du désert


Le carburant est un gros poste de dépense pour les compagnies aériennes. Les avionneurs cherchent des solutions réduisant ces frais et ainsi séduire les transporteurs. Par exemple, Boeing travaille sur un biocarburant à base de plantes du désert arrosées à l’eau de mer.



Faire voler des avions avec un biocarburant à base d’halophytes, une plante adaptée aux milieux salés, tel est le projet présenté par Boeing et les Émirats Arabes Unis, ce 22 janvier 2014. Les partenaires ont découvert que ces végétaux du désert arrosés avec de l’eau de mer produisaient un biocarburant «avec une efficacité supérieure à d’autres matières premières». «Ces plantes, dites ''halophytes'' et utilisées en tant que source de carburant renouvelable pour l'aviation et d'autres véhicules, sont encore plus prometteuses que nous l'imaginions» a expliqué Alejandro Rios, directeur du Sustainable Bioenergy Research Consortium (SBRC), centre financé par Boeing, Etihad Airways et l'équipementier Honeywell. L’entreprise va effectuer des tests pour déterminer si le projet est viable. Si les résultats sont satisfaisants, ces plantes des pays arides pourraient être cultivées et transformées en biocarburant à grande échelle.