Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Les bagages des voyageurs d'affaires rendus intelligents sur KLM


Depuis plusieurs mois, Air France – KLM travaille avec FastTrack Company pour rendre les «bagages intelligents». La start-up britannique a mis au point une solution qui permet de suivre le sac tout au long de son parcours. Eviate eTrack est maintenant disponible en pré-vente. KLM sera une des premières compagnies à la proposer à ses passagers fréquents lors de sa sortie en août 2015.



La solution globale de FastTrack Company – présentée en avril 2014 sur DéplacementsPros.com - repose sur une étiquette électronique et un traceur. L'eTag affiche les données du bagage, du vol et du passager. Elles sont téléchargées automatiquement dans l'appareil après l'enregistrement en ligne du voyageur. Ainsi, le client peut directement placer sa valise au dépose-bagage à son arrivée à l'aéroport.

L'Eviate eTrack est un boîtier GPS disposant d'une connexion GSM qui doit être placé dans le sac enregistré. Grâce à la géolocalisation et une application, le passager peut suivre son bagage. En outre, il préviendra le propriétaire lorsque la valise est placée sur le tapis ou si elle a été ouverte. FastTrack Company ajoute que l'appareil pourra également «se connecter aux systèmes de gestion des bagages. Ainsi les compagnies aériennes et le personnel au sol sauront où est votre sac, et le retrouveront plus rapidement lorsqu'il a été mal acheminé».

L'Eviate eTrack est maintenant disponible en pré-commande au tarif préférentiel de 99 €. Son lancement est prévu pour août 2015. KLM sera parmi les premières compagnie à proposer ce produit aux passagers fréquents Flying Blue.

L'eTag ne sera pas commercialisée à grande échelle pour le moment. L'entreprise étudie actuellement les retours des voyageurs pour savoir quelques sont leurs compagnies préférées. Les codes barres présents sur l'étiquette sont, en effet, générés par les transporteurs, l'entreprise doit donc nouer des accords avec eux avant de proposer sa solution.