Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 20 Janvier 2016

Les compagnies aériennes japonaises devraient supprimer leur surcharge carburant



Avec le prix du pétrole qui chute, la question de la surcharge carburant se pose de plus en plus dans le milieu aérien. Les compagnies japonaises devraient bientôt suivre l'exemple de plusieurs consœurs étrangères et supprimer prochainement ce surcoût sur tous leurs vols.



La surcharge carburant pour un aller-retour entre le Japon et l’Europe est actuellement de l'ordre de 66 000 yen (519 euros environ). Mais les analystes japonais ont remarqué que le prix du pétrole est maintenant en dessous des niveaux requis pour appliquer un tel surcoût sur les billets. Sur son site, ANA indique en effet que le prix moyen sur deux mois du kérosène de Singapour doit être en dessous de 6000 yen par vol assuré depuis le Japon, ou en dessous de 60 dollars par vol en provenance d'aéroports internationaux. JAL applique des critères similaires.

Les deux sociétés avaient déjà renoncé à cette surcharge sur les vols décollant de l'étranger. Elles vont bientôt étendre la mesure aux décollages japonais. Le porte-parole d'ANA a indiqué à la presse nippone que son entreprise allait faire une annonce dans ce sens mi-février. La mesure rentrerait alors en vigueur en avril. De son côté, JAL travaille aussi sur le sujet.