Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels


Les compagnies aériennes vont-elles supprimer les pistaches trop aphrodisiaques ?


Voilà bien longtemps que nous n’avions pas fait état de l’une de ces études venues de l’étranger, dont les conclusions nous laissent parfois rêveurs. Des chercheurs turcs se sont penchés sur un sujet fort : les pistaches améliorent l’érection ! Désolé d’être aussi grivois, mais la liste des « zakouskis » servis à bord des avions avec l’apéro se réduit comme peau de chagrin.



Un avion, c’est comme un cours de math. La recherche du plus petit dénominateur commun à l’ensemble des passagers est un travail de titan que les chercheurs viennent bousculer de plus en plus souvent. Je passe sur le gluten ou le sucre, les allergiques aux cacahuètes et aux produits à base d’arachide... Que du respectable. Et je crains le pire avec les récentes annonces sur les sels industriels et les épices que l’on trouve dans les sandwichs servis par la plupart des grandes compagnies aériennes mondiales. Si je peux comprendre que par respect de chacun, le jambon disparaisse des avions, je me dis que la pistache, après les cachous, cela fait beaucoup ! Et la liste est loin d’être close. Pour trouver une solution, des laboratoires spécialisés se penchent sur les ersatz qui pourraient prendre place dans les avions. On découvre ainsi au cours d’un séminaire à Boston que des chips à base d’algues lyophilisées pourraient bientôt remplacer celles de pomme de terre servies aujourd’hui sur nos plateaux. Côté farine, on est bien parti pour tordre le coup au bretzel. Il parait même que des farines de soja feraient l’affaire même si côté goût, peu d’entre nous seront capables de les absorber. Bref, au nom de l’équité pour tous, l’apéro à bord d’un avion pourrait devenir une sorte de période expérimentale comme dans les cours de récréation des années 2000 ou les bonbons « crados » faisaient fureur. Franchement, ça craint. Rendez-moi les pistaches, je vais apprendre à me retenir !

Marcel Lévy

Jeudi 12 Janvier 2012


Notez